7

Rapha Festive 500

11 ème édition

Revoilà les courageux toujours déterminés à enfourcher leur bicyclette, afin d’effectuer 500 km entre les Fêtes de fin d’année.
Jusqu’au dernier instant, on a bien cru devoir les accomplir sur home-trainer, pour les raisons que vous connaissez.

La météo partageait aussi ce point de vue car ce n’était vraiment pas un temps de cyclistes !

Mais ils étaient quand même fidèles au rendez-vous, sur le site de Strava à travers le monde…

Day 1

Pour cette nouvelle édition, Félix fait preuve de courage dès le premier jour du challenge, la veille de Noël.
Je suis plus réticent en consultant la météo, surtout le vélo, que j’ai astiqué et lustré la veille.
Mais il reçoit le soutien de Christophe, un fidèle de Lille on Wheels, qu’aucune condition ne repousse…
Ce dernier habitant Tourcoing, ils s’élancent de l’hôtel de ville de cette commune proche de la frontière belge,  pour retrouver Courtrai avant que le pays soit inaccessible.

Comme si la pluie de suffisait pas, Félix va connaître des ennuis de garde-boue !

Heureusement que les masques sont de circonstance pour lui permettre de continuer sa route…
Et le voilà donc en avance sur moi d’une soixantaine de kilomètres.

Day 2

Noël oblige, le 25 décembre est déjà jour de repos alors que je n’ai même pas donné un coup de pédale…

Au lieu de cela, on va se goinfrer de bûches !

Day 3

Le troisième jour, il est temps que je m’y mette…
Paré du tout dernier maillot de Rapha offert par Félix la veille, celui-ci m’emmène aussi en Belgique mais en direction des Monts des Flandres.

Nous sommes d’ailleurs tous les deux assortis au drapeau de ce pays frontalier !

Le ciel est encore bien couvert mais la chaussée est sèche pour mon vélo.

Les pourcentages de ces monts, comme le Rodeberg, permettent de se réchauffer.

Me voilà donc en possession de plus d’une centaine de kilomètres au compteur, grâce notamment à l’aller-retour entre la maison et Lille…

Fameuses plaques belges !

Day 4

Le lendemain, seul Félix a le courage d’affronter la tempête Bella qui traverse le Nord de la France !

C’est presque mission impossible, surtout avec l’obscurité qui s’abat pour aller jusqu’à Armentières.

Toujours est-il qu’avec cette cinquantaine de kilomètres supplémentaires, il revient à ma hauteur grâce à son premier jour déjà pluvieux. Cette sortie permet aussi de tester la nouvelle sacoche de Noël offerte à Félix.
Par contre, on a accompli qu’un cinquième du challenge, alors que nous sommes déjà à la moitié du Festive 500…

 

Day 5

A partir du cinquième jour, il va falloir doser chaque journée restante pour équilibrer ce challenge.
Il faut en profiter car le beau temps semble revenu avec de timides apparitions du soleil.

Félix sort par conséquent le grand jeu avec une grande boucle en direction des monts au sud de Phalempin !

Cette dernière nous permet de contourner Lens et pour l’accomplir comme il se doit, les Two Moulins sont dans la tenue compétition RCC de Rapha…
C’est aussi l’occasion de traverser des sites importants de la première guerre mondiale, comme Notre-Dame de Lorette ou Vimy, près d’Arras.

Avec la centaine de kilomètres de cette « louche « attribués à chacun, on se rapproche de la moitié de l’objectif…

Day 6

A trois jours de la fin, étant plutôt matinal, je ne peux m’empêcher de réaliser le traditionnel itinéraire 500 dans les Weppes.
Après s’être remis de la longue sortie de la veille, Félix prend la direction de la forêt de St Amand dans l’après-midi.

A la fin de cette nouvelle journée, la mi challenge est largement dépassée !


 

Day 7

Pour l’avant-dernier jour, je me suis fixé de mettre les bouchées doubles, car la fin du défi s’annonce à nouveau pluvieux.
Ainsi, je vais retrouver Félix chez lui, mais en réalisant un plus long détour par le Pévèle pour rejoindre l’agglomération lilloise.

En effet, j’ai prévu la veille d’en finir avec les 500 kilomètres lors de cette journée !

Ne le sachant pas, Félix nous conduit à nouveau à travers ce beau paysage du Pévèlois.

Mais je le vois avec un autre regard car le parcours est varié avec de nombreux bois.

Comme prévu de retour à la maison, l’objectif fixé la veille est atteint, avec même une marge de quelques kilomètres…
Je vais pouvoir me reposer le lendemain, comme d’ailleurs à l’occasion du premier jour du challenge…

Ce qui n’est pas le cas du garçon !

Day 8

Heureusement que son amie Sophie est de retour pour le 31 décembre…

Ils vont rouler ensemble sur une petite cinquantaine de kilomètres car c’est uniquement la distance qui manque à Félix.

 

 

Encore une fois, nous sommes venus à bout de ce Festive 500, dans des conditions loin d’être évidentes par rapport aux éditions précédentes !

Dire que certains l’ont quand même réalisé uniquement en intérieur, ou encore plus fort lors d’une seule sortie en extérieur…

About Félix

Le fils de la famille Moulin, passionné de photos et de sports. Grand amateur de sports de glisse mais surtout de course à pied et vélo. Actuellement étudiant en informatique à Epitech Lille.

2 thoughts on “Rapha Festive 500”

  1. Ondine

    J’attendais l’article après avoir vu qq photos passer sur facebook… Sacré challenge, il fallait être motivé, surtout par ce temps !
    Je vous souhaite aussi à tous les trois une très bonne année, en espérant que vous serez plus libres pour vos sorties que l’année passée 😉 Bises !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava, n'hésitez pas à les suivre !
N'hésitez pas à retrouver leur routes sur Komoot !