2

Paris-Roubaix Challenge 2021

Édition automnale

Enfin le retour des pavés après deux ans et demie d’absence !

En effet notre dernière participation remonte à avril 2019, avant la trêve Covid.
Annulé au printemps de cette année, ce challenge est finalement reporté en ce début octobre.
Il en est d’ailleurs de même pour les pros qui s’élanceront le lendemain.
La nouveauté cette année est le premier Paris-Roubaix féminin qui se déroule ce 3 octobre, comme notre challenge.

Il ne va pas falloir traîner sur les pavés, sous peine de se voir rattraper par ces demoiselles professionnelles !

Par contre, octobre signifie conditions automnales, surtout ce week-end.

Pour le plus long parcours amateurs, c’est-à-dire le 145 km, une boucle à partir de Roubaix nous attend.
C’est presque le tracé féminin qui part de Denain, avec une trentaine de kilomètres de secteurs pavés.

Car les professionnels hommes s’élancent toujours de Compiègne, avec 260 km dont une soixantaine de pavés.

Pour cette reprise de Paris-Roubaix, Félix et moi roulons avec le peloton Lille on Wheels qui part de la Citadelle Vauban tous les dimanches matins pour sa sortie hebdomadaire.

Départ prévu vers 8h, après avoir bien entendu récupéré notre plaque de cadre en montrant notre pass sanitaire.

Un peu comme sur un marathon, les cyclistes s’élancent par vagues de quelques dizaines successives afin de profiter de l’arrêt de la circulation.

An niveau météo, pas question non plus de s’éterniser en chemin car une dépression est prévue dans l’après-midi .

Le début de l’itinéraire est assez monotone car dépourvu de pavés, jusqu’à atteindre la célèbre trouée d’Arenberg située dans la forêt de Raismes.

Le vent est plutôt défavorable mais un premier ravitaillement nous motive en ce début de matinée.

        Enfin, le grand jeu commence et les pulsations cardiaques augmentent !

Juste le temps d’éterniser le moment avec la classique photo de groupe.
Heureusement, elle est plus praticable par rapport aux précédentes éditions.

Le défilé des dix-huit secteurs restants va pouvoir commencer !
Parmi les plus difficiles, il faut franchir ceux de Mons-en-Pévèle ou du Carrefour de l’Arbre.
En effet ils sont classés de une à cinq étoiles en fonction de leur longueur et de la mauvaise qualité du pavé.

Conséquence inévitable, c’est le début des crevaisons pour notre peloton et je vais même casser un rayon sur ma roue avant !

Les organisateurs ayant tout prévu, on peut profiter de zones de dépannage au passage de chaque ravito.

Les premières gouttes de pluie raisonnent sur nos casques alors qu’on approche de la métropole lilloise.
Le vent de sud permet d’accélérer encore et d’enfin retrouver Roubaix.

Cerise sur le gâteau, nous terminons ce challenge sur l’ancien vélodrome en extérieur !

A peine passé la ligne d’arrivée, on nous passe autour du coup la traditionnelle médaille de finisher.
Tout le peloton Lille on Wheels se remémore les moments de la journée en récupérant avec des saucisses frites et de la bière.

L’attente pour le prochain Paris-Roubaix sera d’ailleurs moins longue puisqu’il est à nouveau prévu au printemps 2022…

Dimanche le temps s’est bien dégradé pour les professionnels hommes, mais Félix le passionné ne résiste pas à enfourcher à nouveau son vélo pour aller les encourager le long  des secteurs mythiques de la course, notamment celui du Carrefour de l’Arbre.
C’est souvent à son niveau que la différence entre les meilleurs se fait …
Il peut les photographier sous tous les angles, même si la boue les rend méconnaissables !

About Philippe

Depuis qu’il retrouve ses élèves à vélo, il ne peut désormais plus s’en passer au point de faire le Tour de la France sur sa bicyclette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava, n'hésitez pas à les suivre !
N'hésitez pas à retrouver leur routes sur Komoot !