9

Flashpacking Saint-Amand Xav’

Cette fameuse aventure de balade à vélo avec les copains d’Epicubike a encore une fois bien failli être annulée.
Cette idée d’un week-end entre ces copains est née l’année passée. Nous avions l’intention de faire la trace de l’Ardenne Arbalette durant l’été 2019… En raison d’un soucis de famille chez l’un des membres, cela a été reporté à 2020… Le COVID-19 ayant encore tout perturbé, j’ai à nouveau planifié un itinéraire en France , mais une majorité des membres a été appelée au travail pour le week-end… C’est donc avec Xavier que j’ai pris le départ de celui-ci car il voulait maintenir.

Planification de dernière minute le jeudi soir car je veux garder l’itinéraire prévu avec tout le monde pour plus tard. Xavier souhaite du chemin… Je décide de partir en direction de Saint-Amand, en suivant simplement la dernière partie de la North Trail, dont le début avait été testé avec Philippe.
Un peu d’adaptation pour a dévier jusqu’au camping et c’est impeccable.

Pour le retour, la French Divide passe aussi par là lors de la deuxième étape… Parfait pour revenir à Lille avec deux ou trois petits changements.

Une petite inquiétude sur le fait que Xavier puisse passer sur ces chemins, mais nous verrons bien ! Au pire, nous modifierons l’itinéraire sur le téléphone. Réservation prévue pour 19h30 dans un restaurant de Saint-Amand, le camping ne proposant pas de repas.

Nous prenons le départ de Lille un peu avant 11 h, en suivant le tracé parfait de Rémi ! On sort de la ville en un temps record avec très peu de kilomètres en ville.
En effet les chemins commencent après quelques kilomètres !

Nous suivons les voies vertes du Pévèle afin d’arriver au sommet de Mons-en-Pévèle. Petite pause pour faire des photos avant de repartir.

La faim commence à se faire sentir et nous profitons d’un passage à proximité de Coutiches pour se ravitailler dans une boulangerie. C’était limite, car après nous avoir servi deux gros sandwichs, la boulangerie a baisé rideau … Nous ne croiserons plus d’autres commerces ouverts, à l’exception de certains PMUs.

Après avoir longé la Scarpe, nous passons à côté de la trouée d’Arenberg, mythique secteur pavé de Paris-Roubaix.
Nous profiterons du PMU de Raismes afin de savourer une petite bière, avant de s’attaquer à la surprise qui attend Xavier.

Après le réconfort, l’effort ! Normalement c’est l’inverse, mais ici c’est le terril de Raismes qui nous attend.
Celui-ci pénalisera Xavier à cause de son lourd chargement encombrant. Les ornières humides, suite aux dernières pluies, n’aident pas non plus…
C’est avec joie que nous profitons de la vue et d’un peu de repos à son sommet.

Le reste est composé de chemins qui nous conduisent directement à Saint-Amand; et un peu plus loin au camping de Saméon, avec son propriétaire d’un genre spécial.
Nous récupérons avec une bonne bière avant de monter la tente !

Nous profitons du camping pour prendre une douche et se changer comme on le peut afin de se rendre au restaurant. Le nôtre n’est plus disponible et une majorité sont soit fermés, soit complets. Nous décidons de prendre la route de Saint-Amand et de voir sur place… Nous trouverons refuge au Soul Kitchen où une bière et un bon plat nous attendent.

De quoi se mettre en forme pour le lendemain. 

Il nous faudra tout de même retourner au camping, à 10km de Saint-Amand, avant de pouvoir dormir; juste à temps afin d’éviter la pluie menaçante !

La pluie ayant disparu au réveil, nous pouvons ranger nos affaires sans nous presser… Enfin, les ventres crient famine et la nuit n’a pas apporté de cafétéria au camping !

Secteur de Bersée

Nous devons donc commencer à rouler doucement afin de trouver de quoi manger. Quelques portions de chemins et pavés plus loin, nous atteignons Beuvry-la-Forêt, avec une boulangerie. Mais comme le coin n’est pas sympa, nous continuerons un peu plus loin jusqu’à Orchies, pour trouver un petit déjeuner et prendre un café.

Le retour est plus calme que ce que j’avais craint pour Xavier, connaissant notre ami Samuel de la French Divide ! En effet l’itinéraire est roulant, composé de simples single dans des champs et des forêts.
Nous repassons à Mons-en-Pévèle, mais cette fois-ci un peu plus au nord, sur des chemins VTT.

Nous continuons jusqu’à Seclin pour s’arrêter et faire une pause dans un PMU. Décidément, seuls eux sont ouverts en cette période de déconfinement suite au Covid. Xavier demande pour remplir sa gourde, mais notre expulsion des lieux, nous aura totalement fait oublier le fait qu’elle était restée au niveau du bar.

C’est après Gondecourt que nous quittons la trace de la French Divide. On récupère les traces gravel que j’ai l’habitude d’emprunter avec Philippe.
Un petit passage dans le parc de la Deule d’Houplin-Ancoisne, avant de regagner Lille par quelques chemins.

La fin du chemin

 

Nous rentrons à Lille afin de savourer une bière cycliste, brassée à la force des jambes à Roubaix, la Brewbaix. Un plat de pâtes compose ce repas de la victoire et permet à Xavier de rejoindre son domicile à Mouvaux, cette fois-ci par la route.

Merci Xavier d’avoir voulu maintenir ce sympathique week-end, qui était mal parti avec le travail des copains. On s’est bien amusés !

About Félix

Le fils de la famille Moulin, passionné de photos et de sports. Grand amateur de sports de glisse mais surtout de course à pied et vélo. Actuellement étudiant en informatique à Epitech Lille.

One thought on “Flashpacking Saint-Amand Xav’”

  1. Philippe

    Bravo pour ce week-end gravel réussi, qui donne envie d’en faire autant, surtout dans la région !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava, n'hésitez pas à les suivre !
N'hésitez pas à retrouver leur routes sur Komoot !