Duathlon S de Lomme

Après l’échec de Liège-Bastogne-Liège dû aux hypoglycémies en série de la nuit, je voulais finir le week-end sur une bonne note.
En avant donc pour un petit duathlon. Epreuves auxquelles j’avais pris goût l’année passée en Irlande.

Un collègue de Décathlon, Hugo, s’inscrit également pour s’essayer à cette discipline, rejoint par Thomas qui ne possède pas de vélo.
Après avoir échangé les vélos à mon appartement, nous prenons en roulant la route de Lomme, proche de Lille.
Normalement proche en effet, car des erreurs de GPS nous font faire quelques détours, comme on peut le constater sur le tracé Strava.

Une fois arrivé, Thomas doit effectuer un sprint à vélo afin de retirer des espèces, pour s’inscrire sur place.
Il valait mieux arriver en avance, car pour Hugo et moi, les choses se compliquent également.

En effet, nous sommes tombés sur des arbitres peu commodes, qui nous font effectuer un retrait des prolongateurs de vélo; alors qu’il était pourtant bien spécifié sur le site de l’épreuve qu’ils étaient autorisés ! Le cintre du Finna Landscape pose lui aussi problème car il n’est pas considéré comme un cintre classique, mais faute de mention précise dans le règlement ITU, nous pouvons passer…
J’ai tout de même failli me passer de la GoPro, qui elle aussi ne semble pas autorisée sur un casque ou sur le torse , comme le rappelle un autre arbitre plus aimable. La mienne étant fixée sous le GPS, pas de soucis pour elle.

Derniers préparatifs dans le parc à vélos, avant de rejoindre la zone de départ où se tient le briefing. Après quelques dizaines de minutes de retard, nous pouvons prendre le départ des 5 km de course à pied constitués de deux boucles.

Course à pied

Nous partons à une allure cible de 4’30/km. Les zones ombragées de la forêt apportent un peu de fraîcheur aux passages exposés au soleil de midi. Mais celles-ci sont aussi accompagnées de quelques montées qui me ralentissent un peu… On dirait que je ne suis pas encore remis de la nuit et de la journée passées.
Je laisse partir mes deux collègues, Hugo et Thomas, sachant que j’arriverai à les rattraper lors de la partie cyclable.

Vélo

La transition s’effectue sans problème, les chaussures de course à pied ayant été équipées de laçage rapide la veille. Celles de vélo sont quant à elles maintenues sur les pédales à l’aide d’élastique.
Le parcours de vélo est monotone pour mes deux collègues, car il s’agit de 7 tours sur un circuit de 3 km, pour un total de 20.

Pour ma part, j’oublie les mauvaises sensations du week-end, et rejoins peu à peu les concurrents m’ayant précédé lors de la partie running. Le parcours technique me donne les moyens d’effectuer d’importantes relances vives et rapides grâce au B’Twin 940CF; une bête de course sur un parcours tel que celui-ci !

2 réponses

Répondre à Félix Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Continue la route avec nous

Autres articles

Lumberjack gravel In Limburg

On n’y croyait plus, mais « jamais deux sans trois « , contrairement à l’étape du tour de Nice annulée définitivement. En effet, prévue en

North Cuesta Track 2021 Edition #2

Ayant pris goût l’année dernière à cette mini aventure en gravel dans la région, nous enfourchons à nouveau nos vélos cette année. Par contre, Benoît