3

World Championship Ronse ’88 x RCC

Tour des Flandres avec Rapha

A une semaine du tour des Flandres vtt, nous retrouvons la région de Ronse en Belgique.
C’est par le biais de l’application Rapha RCC que Félix s’est aperçu qu’il était prévu une sortie ce dimanche 29 septembre.
Quelques cyclistes sont au rendez-vous au niveau du café « D’oude Hoeve » qui se situe sur l’itinéraire prévu.

Il s’agit de parcourir le tracé des championnats du monde de cyclisme organisés en 1988 à partir de Renaix ( Ronse en français ).
Je ne me souviens pas du temps de l’époque, avant la naissance de Félix, mais nous allons avoir droit à des rafales de vent sous des averses heureusement tièdes.
Par rapport aux autres, j’ai préféré assurer avec le vaillant Gitane équipé avec ses garde-boues !
Félix est en mode cyclo-cross avec son Crux monté en pneus tubeless.

D’abord un bon café pour nous donner du courage avant d’affronter les 1000 m de dénivelé sur 75 km dont certains « Bergs » ( monts en flamand ) célèbres.
Nous suivons Robert, l’organisateur, pour un petit détour jusqu’à l’intérieur de Ronse afin de retrouver exactement l’avenue où se situait la ligne d’arrivée en 1988.
C’est l’occasion de poser devant la splendide fresque remémorant cet événement international.

Ensuite, il n’y a plus qu’à s’élancer à l’assaut des classiques bergs du tour des Flandres ou Ronde van Vlaanderen.
Parmi ceux-ci on retrouve le Taaienberg, le Kruisberg ou la fameuse montée de la Houppe …
Fort heureusement, ils sont espacés de quelques bois et de nombreux champs où le vent de sud nous déstabilise.

En tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, celui-ci favorise notre progression à l’aller.
Quelques pavés inoffensifs sont à signaler mais j’ai diminué la pression des pneus à 5 bars afin d’épargner Victoire.
Le ciel s’est bien dégagé avec une hausse du thermomètre mais il faut lutter contre Eole toujours sensible.
Le but approche car nous remontons la célèbre route commémorant tous les anciens vainqueurs du tour des Flandres qui fait partie des grands monuments du cyclisme professionnel.

C’est l’heure du déjeuner au moment de retrouver le café du départ où les voitures sont stationnées.
Avant de se séparer, nous profitons de l’ambiance flamande de celui-ci pour partager une bonne bière locale.
La patronne, d’origine française, nous proposent même des frites, belges bien sûr !
Il faut dire que son café est connu par tous les grands noms du cyclisme qui ne manquent pas d’y passer.
D’ailleurs l’intérieur est un véritable mini musée du cyclisme flamand !

About Philippe

Depuis qu’il retrouve ses élèves à vélo, il ne peut désormais plus s’en passer au point de faire le Tour de la France sur sa bicyclette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava n'hésitez pas à les suivre !