3

Tour des Flandres 2019

En Mode Spectateur

Épreuve incontournable pour toute personne amoureuse du cyclisme, qui plus est, pour ceux habitant dans le nord de la France ou en Belgique; le Tour des Flandres était prévu pour Philippe et moi. 

Après un passage aux Cycles Lecolier pour un montage du Crux en pneus Turbo 28 mm pour moi et en 25 mm pour Philippe et son Venge, nous étions enfin prêts !
Le tour d’essai fut Gent-Wevelgem qui s’était passé comme sur des roulettes !

Malheureusement, Lundi 1 Avril, j’ai eu un accident sur le retour du travail avec le Crux et une voiture.

L’automobiliste, qui était devant un Carrefour City, n’a pas regardé dans son rétroviseur avant de s’engager dans la rue …
Il faisait jour et je circulais au milieu de la chaussée; j’étais donc visible, si elle avait pris le temps de regarder dans son rétroviseur. Je pense qu’elle préférait envoyer un petit sms, car elle est sortie de la voiture avec le téléphone à la main …

Après un tour avec Philippe à SOS Mains, il en résulte que le pied passé sous la roue n’a « qu’une » entorse des ligaments mais aucune fracture; ainsi que des hématomes internes sur tout le côté droit et une belle pizza sur la cuisse gauche. 

Le Crux, quand à lui, a la roue avant transformée en S, la roue arrière voilée, la poignée de frein gauche cassée et l’axe des pédales abimé.
Décision prise de ne pas tenter le diable, aussi bien d’un point de vu humain que matériel, en ne faisant pas le Tour des Flandres mais en attendant sagement Paris-Roubaix la semaine suivante …

Mais qui dit ne pas faire le Tour des Flandres, ne dis pas forcément de ne pas y assister ! Philippe s’occupant de Zélie ( le chat familial des Moulins ) qui a quelques problèmes de santé, je prends la route d’Oudernarde avec l’ami Manu, collègue de décathlon. 

Départ de Lille aux alentours de 11h, avec une arrivée aux abords du village un peu avant 12h. 

Tout juste le temps de passer dans un supermarché pour faire le plein de boissons, avant de prendre un délicieux burger.
Nous devons finir la bière que de gentils belges nous ont ouvert, faute de décapsuleur, car l’accès au secteur de Kwaremont est interdit avec des bouteilles en verre afin d’éviter la casse.

Nous sommes bien en place afin d’assister au premier passage des hommes.

Nous devons attendre un peu plus d’une heure pour voir le passage des femmes. Cette année nous avons senti une envie de gagner chez elle, ce qui fait la beauté du cyclisme féminin !

Nous patientons en savourant une petite bière et en faisant des photos d’ambiance, tout en suivant la course sur le téléphone.

Changement de place pour le dernier passage des hommes, peu de temps avant l’attaque d’Alberto Bettiol qui gagnera le Tour des Flandres. Nous assisterons à son arrivée sur un grand écran.

La fin d'une belle journée

Pas de cyclo pour nous cette année, mais un beau week-end cycliste tout de même. Nous repartirons des lieux avec quelques souvenirs afin de décorer un peu plus le garage.

About Félix

Le fils de la famille Moulin, passionné de photos et de sports. Grand amateur de sports de glisse mais surtout de course à pied et vélo. Actuellement étudiant en informatique à Epitech Lille.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava n'hésitez pas à les suivre !