1

Tour des Flandres

Ronde von Vlaanderen Off-Road

Après la fin de la saison des flandriennes Etixx sur route, nous voilà de nouveau en Belgique.
C’est aussi en quelque sorte le souvenir du début d’année avec le Ronde von Vlaanderen sur route ( Tour des Flandres ).
Après le Raid du Roc d’Opale très humide, l’été indien est de retour sur les Flandres.
Nous nous inscrivons donc au dernier moment pour ce Ronde von Vlaanderen tout terrain.

Le plus long parcours de 80 km est intense en difficultés, avec 14 ascensions !

Il reprend toutes les fameuses côtes des Monts ( berg ) du Tour des Flandres sur route, entrecoupées de secteurs boisés vtt/gravel.
Félix décide donc de s’y attaquer avec son Specialized Crux.
Quant à moi, je reste classique avec mon VTT Epic.

Le début de l’itinéraire est situé à proximité du Mont de l’Enclus, pas trop distant de Lille.
Il faut d’abord laisser s’élancer les acharnés qui ont opté pour le départ de masse chronométré à 8 h.

Surtout que le champion olympique Greg Van Avermaet fait partie de ceux-ci.

Il clôture ainsi sa saison tranquillement, en découvrant autrement les monuments du Tour des Flandres.

Nous commençons le parcours au Kluisbos, un centre récréatif de Kluisbergen.
D’ailleurs il vaut mieux être bien échauffés car le Kluisberg ( 2100m à 5,5% avec un max de 18% ) arrive très vite, suivi par un passage technique dans le bois du Kluisbos.
Plus loin, le Knokteberg ( 1260m à 7% avec un max de 13% ) et la version Off-Road du Hotond se dressent devant nous.

Ce n'est pas le printemps !

Le premier ravitaillement de Ronse permet de reprendre des forces …

Une petite boucle nous fait franchir le Sherpenberg ( 1200m à 8,4% avec un max de 20% )
Au niveau d’une bifurcation avec le parcours de 50 km, Félix me propose de continuer en solo le 80 car il n’est pas en vtt.

Ma première surprise est un single track très technique où je ne suis pas à l’aise par manque d’entraînement.
Ensuite le rythme des bergs reprend avec le Kanarieberg et le Berg Ten Houte.

Voulant gagner du temps pour retrouver Félix, je ne m’arrête pas au deuxième ravito.

Les deux monts suivants sont le Taaienberg ( 890m à 6,1% avec un max de 16% ) et l’Eikenberg ( 1148m à 6,2% avec un max de 10% ).

Avant le troisième et dernier ravito, il y a le Koppenberg.

Proche de l’arrivée et en pleine forme, je me passe aussi de ce ravitaillement !

Il reste pourtant le Paterberg ( 360m à 12,9% avec un max de 20,3% ) et le célèbre Oude Kwaremont ( vieux Kwaremont ).

Après avoir affronté les bois, les champs et les flancs de collines des Ardennes Flamandes avec ses Monts, me revoilà dans le bois de départ.
Ce parcours, placé sous le signe de l’histoire du Tour des Flandres, a permis de savourer des coins de nature exclusifs avec des détours techniques passionnants.

 

About Philippe

Depuis qu’il retrouve ses élèves à vélo, il ne peut désormais plus s’en passer au point de faire le Tour de la France sur sa bicyclette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava n'hésitez pas à les suivre !