3

Primus Classic

Clôture de l'Etixx Classics Tour 2018

Fin de saison de ces flandriennes avec la Primus Classic.
Elles avaient débuté en fin d’hiver avec la Omloop Het Nieuwsblad Cyclo, le lendemain de mon anniversaire fin février.

Le calendrier s’achève donc un semestre plus tard.

C’est bientôt l’automne mais l’été indien est agréable.
Dernière cyclo à ne pas manquer pour plusieurs raisons.

En effet, c’est notre huitième flandrienne qui nous offre un cuissard Etixx, après avoir obtenu le maillot au bout de cinq participations.
De plus, quelques cadeaux nous attendent à l’arrivée, en face de la brasserie Haacht qui nous offrira une de ses bières.

Pour finir, les professionnels s’élancent le même jour vers midi, quelques heures après notre départ matinal.

Les conditions météo sont à la hauteur de ce programme alléchant.
Seul inconvénient, le parcours de cette cyclo est tracé à l’est de Bruxelles, loin de chez nous !
D’ailleurs, on va retrouver certains secteurs de la Flèche Brabançonne ou Brabantse Pijl.

Comme pour les précédentes flandriennes, la distance la plus longue de 125 km pour 1000 m de dénivelé a été retenue.
Le « scan and ride » de départ est situé juste au pied de la brasserie Haacht, dans la commune de Boortmeerbeek.

Nous voilà partis en direction des côtes connues et moins connues du Brabant.

Le soleil matinal est rayonnant mais on sent la fraîcheur de l’automne tout proche.

Direction le sud de la Belgique pour passer à l’ouest de Louvain et permettre de s’échauffer tranquillement.
La traversée de petits bois est vraiment agréable, en alternance avec des passages au soleil, plus chauds.
Première difficulté avec la montée du Sigarenberg !
Après une boucle vers l’Est, nous retrouvons la côte de Pécrot.

Flandrienne oblige, la Moskesstraat est un long secteur pavé qui secoue les organismes, sans épargner la mécanique …

Conséquence, je crève un peu plus loin !

Le deuxième ravitaillement est installé au niveau de Wavre.
Ensuite, remontée vers le nord afin de passer entre Bruxelles et Louvain.
Orientation profitable car le vent de sud est plus sensible en cette fin de matinée.
Sans nous en rendre compte, nous revoilà à proximité du début de l’itinéraire.

Surtout que Félix est en pleine forme et je n’ai qu’à me caler dans sa roue !

Après cinq heures de course à plus de 30 km/h, on aperçoit la brasserie de départ.

C’est l’occasion de se désaltérer avec une Primus bien fraîche en pression !

Nous recevons également un goodie bag bien rempli d’une paire de chaussettes chaudes Haacht et une bouteille de Primus.
Il n’y a plus qu’à suivre la course des pros, qui heureusement, n’ont pas réussi à nous rattraper grâce à notre avance matinale !
Juste avant notre retour vers Lille, on assiste à la victoire de Taco Van Der Hoorn de l’équipe néerlandaise Roompot.

Ces flandriennes auront bien rythmé notre année cycliste 2018, avec un entraînement régulier par toutes les conditions climatiques.

Il faut saluer le sens de l’organisation belge, même si leur accueil n’est pas toujours à la hauteur !

Nous voilà rhabillés à la mode Etixx …

About Philippe

Depuis qu’il retrouve ses élèves à vélo, il ne peut désormais plus s’en passer au point de faire le Tour de la France sur sa bicyclette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava n'hésitez pas à les suivre !