11

Piste

Vélodrome Jean Stablinski de Roubaix

À force de rouler sur son vélo de piste Dolan, Félix ne pouvait qu’être attiré par la piste.

Son PréCursa est affûté pour cette discipline.

Il profite donc de ses congés prolongés parmi nous pour se rapprocher du vélodrome de Roubaix.
Je veux parler de cette structure couverte baptisée « Jean Stablinski » dont le parquet en bois est une pure merveille.
Il faut d’abord passer par la case initiation.
C’est donc à vélo qu’il se rend jusqu’à Roubaix en guise d’échauffement.
Après avoir obtenu son Diplôme de baptême sur piste, il peut accéder au stade intermédiaire.

Félix au niveau intermédiaire

C’est l’occasion de rouler avec une quarantaine de cyclistes ayant ce niveau.
Il y a des règles à respecter dont nous reparlerons avec ma propre initiation.
C’est pour cela que des créneaux horaires sont programmés de façon hebdomadaire.
Et c’est parti pour une séance de deux heures en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Tout de suite des pelotons se forment pour profiter de l’aspiration et le rythme est soutenu.
Les tours s’enchaînent à grande vitesse avec heureusement des pauses au centre de la piste.

      Le compteur se rapproche facilement des 40 km/h, voire plus

Les virages à 45 degrés permettent d’accélérer dans les lignes droites et ainsi de suite…
Il n’y a aucune résistance sur cette piste en intérieur et même de la musique !
Mais le son de la cloche marque la fin de la séance…

Baptême d’initiation de Philippe

Au tour du père, car Félix lui a réservé une surprise, en l’inscrivant afin d’obtenir son diplôme.
Il m’accompagne d’ailleurs pour pouvoir rouler en peloton.
La grande différence avec lui est que je ne possède pas de vélo de piste.
Mais tout est prévu pour cette initiation.
J’enfourche donc un beau modèle Look avec même les chaussures à cales automatiques prêtées.

Ces bicyclettes sont vraiment épurées, sans dérailleur ni frein.

Le freinage n’est qu’une question de résistance au pédalage puisque le pignon est fixe.
Gare à ceux qui cesseraient de mouliner à pleine vitesse.

La piste

Après le briefing de l’éducateur, nous commençons prudemment sur la partie centrale horizontale pour notre premier tour.
Puis c’est le grand bleu avec le tour suivant sur la « Côte d’Azur », bande bleue correspondant à une largeur de parquet de cette couleur méditerranéenne.
Notre éducateur nous invite ensuite à nous décaler progressivement vers l’extérieur de la piste.
Ce passage entre les lignes rouges et bleues permet de commencer à sentir l’inclinaison des virages.
Je prends la peine d’imiter Félix qui a l’expérience du stade intermédiaire en prenant la tête du groupe aux couleurs de son équipe NovoNordisk.

À partir de ce moment-là, les watts sont lâchés pour une vingtaine de tours.

L’appréhension de la pente vertigineuse des courbes est vite oubliée.
L’accélération en sortie de celles-ci est grisante, en attendant de remonter la suivante.
La piste est libre, car nous ne sommes que dix novices.
On se prend vite au jeu de rattraper notre prédécesseur pour le doubler toujours par la droite.
Petit à petit, les hauts de virages sont frôlés et on ne voit plus passer les tours.

Hélas ! L’éducateur vient interrompre cette course folle et nous signifie de ralentir, car l’initiation est terminée.
Le temps de restituer le matériel et nos diplômes de baptême sur piste sont prêts.

Prochaine étape, l’intermédiaire comme Félix, puis le confirmé…

C’était vraiment une expérience inoubliable, encore vécue par les TwoMoulins sur le Stab !

About Philippe

Depuis qu’il retrouve ses élèves à vélo, il ne peut désormais plus s’en passer au point de faire le Tour de la France sur sa bicyclette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava n'hésitez pas à les suivre !