1

Danilith Nokere Koerse

Edition 2018

Le défi continue avec cette deuxième cyclo Flandrienne, la Danilith Nokere Koerse qui suit la Omloop van Vlaanderen.
Cette fois-ci, elle débute à Nokere, près de Courtrai, pour s’y terminer.
Plusieurs boucles traçant un trèfle à partir de celle-ci, vont nous faire franchir quelques secteurs pavés, sans oublier de petites côtes.

Cependant les conditions climatiques sont radicalement différentes de la première.

Une dizaine de degrés en plus, mais un déluge nous attend dès le départ.
Nous le prenons en compagnie de Guillaume, un collègue Belge de Félix.
De plus, la distance est plus longue, dépassant les 150 km !

Mieux vaut s’élancer avec prudence !
Nous prenons la direction du sud en découvrant une route parfois inondée.
Il a plu toute la nuit et d’immenses mares se sont formées.

Mais il faut les franchir en prenant de la vitesse, afin de ne plus pédaler au beau milieu.

Hélas, pour certaines plus longues, cela ne suffit pas …
Le pédalage est inévitable, entraînant le remplissage des chaussures !

Heureusement, à l’extrémité sud du parcours, nous prenons de la hauteur avec l’Eikenberg à franchir.
C’est une première côte, longue de presque un kilomètre avec une pente moyenne de 6 %.
Un peu plus loin, les pavés de la Herlegemstraat vont permettre d’évacuer le surplus d’eau accumulée, en nous secouant.
En remontant vers le nord, nous atteignons le ravitaillement principal dans la petite ville de Deinze bien sympathique.

La bonne nouvelle est le retour du soleil, comme annoncé par la météo.

Rien ne manque dans les ravitaillements de ces Etixx Classics, avec même les toilettes de la mairie …

Direction l’est vers la Machelgemstraat : pente inclinée à 5 % sur presque deux kilomètres.
Puis le second ravitaillement au niveau de Rozebeke, avant de repartir vers Deinze.

C’est l’occasion de faire huiler la transmission de nos vélos qui ont été largement rincés.

Finies les immenses mares d’eau car notre étoile est entré en action.
Nous revoilà au premier ravito, avant d’entamer la troisième et dernière boucle de cette cyclo.

campagne Belge

Le vent est plus sensible en s’orientant vers l’ouest le long de la Lys, mais il finit de nous sécher.
Avant le dernier ravitaillement de Bevoorrading Wakken, il y a la côte du Poelberg.
Puis nous longeons à nouveau cette rivière, avec Eole pour nous pousser.

Nokere, lieu de départ et destination finale, se rapproche de plus en plus.

Encore le long secteur pavé du Huisepontweg, avant de se présenter face à la dernière difficulté de la journée.
Le Nokereberg est le sprint d’ascension final pavé, pour franchir la ligne d’arrivée comme les pros.

La plaque de cadre est à enlever, avant de se diriger vers le site de restauration.

C’est l’occasion des dernières photos ensoleillées, tout en se réhydratant avec une blonde Belge bien fraîche.

N’oublions pas le traditionnel tee-shirt souvenir de ces cyclos flandriennes.
Rendez-vous proche pour la Dwars Door Vlaanderen la semaine prochaine mais il faudra pensez à bien nettoyer les vélos entre-temps !

 

About Philippe

Depuis qu’il retrouve ses élèves à vélo, il ne peut désormais plus s’en passer au point de faire le Tour de la France sur sa bicyclette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava n'hésitez pas à les suivre !