Comment profiter de la braderie de Lille ?

Je me rends à Lille en début de journée.
Le départ du semi-marathon est prévu pour 8h30.

Je retrouve l’équipe du RunCrew59 devant le stand de Keycoopt.

Il s’agit de son nouveau partenaire et à ce titre il nous fournit les inscriptions aux deux épreuves.
Merci à ce réseau collaboratif dédié au recrutement des cadres.
Juste le temps de récupérer ses maillots orange fluo avec notre numéro de dossard et nous voilà prêts pour l’échauffement.
À la baguette, Hugault le coach responsable du RunCrew qui réunit l’équipe de coachs sur le stand de La Voix du Nord devant la mairie de Lille.

Avec lui la température fraîche matinale est vite oubliée en quelques mouvements dans une chaude ambiance digne de la braderie de Lille.

Il n’y a plus qu’à s’approcher de la ligne de départ au début du Boulevard de la Liberté.

Notre groupe orange avance au ralenti tellement la foule de la braderie de Lille est nombreuse.
Mais au bout de quelques kilomètres,  Manu un des coachs du RunCrew me propose d’accélérer progressivement.
Cela démangeait même si nous étions bien, entourés par l’équipe.
C’est ainsi que commence le slalom entre les coureurs moins rapides avec le risque de chutes.
Nous nous surprenons à courir plutôt à des allures de 10 km.
Il faut rattraper le temps perdu pour essayer d’atteindre les meneurs d’allure.

Les conditions de course sont idéales avec quelques dizaines de degrés et aucun vent le long des boulevards lillois.

Ceux-ci semblent parfois interminables, surtout au retour, après avoir croisé les plus rapides.
Enfin, nous nous portons au niveau du meneur d’allure 1h40mn qui nous incite à le dépasser.
Ce que nous faisons pour franchir la ligne d’arrivée ensemble avec Manu en 1h38mn.
Merci à lui d’avoir pensé à accélérer la foulée.

Pas de temps à perdre avant le 10 km prévu à 10h45.
Juste le temps de se réhydrater et d’avaler quelques fruits secs accompagnés de quartiers d’orange.
Peut-être à tort, je ne peux m’empêcher de m’étirer avant la course suivante.
Le groupe orange Keycoopt du RunCrew se reforme devant leur stand.

Félix nous a rejoint avec Cilette grande amatrice de sport.

Mais cette fois-ci, plus besoin d’échauffement !

La ligne de départ est la même que pour le semi et les coureurs sont encore plus nombreux.
Les muscles ont des difficultés à repartir après un semi intense et irrégulier.
Pas grave, car ce 10 km sert de décrassage pour pouvoir toujours profiter de la bonne ambiance.
Arrivé face à la mairie de Lille, tout le monde commente sa course autour d’une bière bien méritée.

Les bradeurs vont pouvoir s’installer tranquillement après avoir suffisamment patienté.

Rendez-vous pour le Paris-Versailles fin septembre…

About Philippe

Depuis qu’il retrouve ses élèves à vélo, il ne peut désormais plus s’en passer au point de faire le Tour de la France sur sa bicyclette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava n'hésitez pas à les suivre !