4

24h de la ligue contre le cancer ~ Lille

Il y a des jours où il vaudrait mieux réfléchir à ce qu’on entreprend.
En effet, courir des heures jusqu’à repousser ses limites, quelle folie !
Surtout quand on a l’intention de suivre des coachs entraînés à ce genre d’aventure.
C’est comme cela qu’on prend le départ comme lors des 24 h du Mans à 16 h.
Sauf qu’eux, ils sont trois pilotes à se relayer !

Que de monde pour ces 24 h de la Ligue contre le cancer.

24h de Course

Tout en slalomant entre les poussettes, on finit par trouver son rythme sur cette boucle d’un kilomètre.
Un peu de bousculade à la remise des jetons et c’est reparti pour un tour après un ravitaillement raisonnable.

 

 

 

Avec la nuit, le circuit se vide pour laisser place à la souffrance dans la solitude de la nuit.
Heureusement, il y a toujours un membre de RunCrew59 pour me réconforter en m’accompagnant quelques tours afin de discuter.
Et voilà que le GPS demande à se recharger en pleine nuit alors que le bonhomme est prêt à continuer.
Cette demi-heure de repos fut fatidique avec l’accumulation d’acide lactique à la reprise.

Prochaine étape : 100km

Le double marathon étant atteint à mi-épreuve, le défi suivant consistait à atteindre les 100 km
Hélas, impossible de remettre la machine en route et il fallut se résoudre à continuer en marchant plus ou moins rapidement.
Ce sont surtout les encouragements des membres du RunCrew59 qui m’ont incité à ne pas renoncer.

Encore merci pour ce réconfort si précieux !

Péniblement, mais sûrement, la distance des 100 km fut atteinte au bout de 22 h.
Impossible d’effectuer un pas de plus au risque de se blesser gravement malgré les efforts des indispensables ostéopathes.
C’est ainsi qu’on se retrouve dans une Joëlette motorisée par toute l’équipe du RunCrew59 pour un tour d’honneur très émouvant.

Magnifique aventure humaine de quelques milliers de participants accomplissant plus d’un tour de Terre tout en réunissant des dizaines de milliers d’euros pour lutter contre cette maladie qui concerne malheureusement souvent une personne de son entourage plus ou moins proche.

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine avec cette fois-ci un minimum d’entraînement plus sérieux et toujours plus de candidats se relayant tout en campant autour du parcours.
En attendant, retrouvez ici l’ensemble des photos prises par différents participants que je remercie au passage.

 

About Philippe

Depuis qu’il retrouve ses élèves à vélo, il ne peut désormais plus s’en passer au point de faire le Tour de la France sur sa bicyclette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Two Moulins partagent leur aventures également sur Strava n'hésitez pas à les suivre !